Foyer de la Porte des Lilas. 1981.

Porte des Lilas, Paris, 1981. Des résidents du foyer, maliens originaires de Lani Modi, village Soninké (Sarakolé) de la région de Kayes, se constituent en coopérative pour retourner au pays. Modiba, ouvrier et délégué syndical chez Citroën est le moteur de l’aventure. Ils donnent une cotisation chaque mois, et suivent des formations, gestion, agronomie, irrigation, mécanique, etc.

En 1982, Ils retournent au pays. Leur coopérative fonctionne jusqu’à ce jour.